Rénovation d’un studio parisien

studio - final

Travailler avec l’architecte Regina Mathiszig, membre de la coopérative Alter Bâtir, est toujours un plaisir et cela pour plusieurs raisons:

- la réflexion en amont, qu’il s’agisse d’un petit projet ou d’une rénovation importante, est toujours la plus précise possible;

- Cette réflexion se fait avec les différents intervenants (clients, artisans et distributeurs ou fabricants de matériaux) en respectant le savoir-faire de chacun pour arriver à un seul but: la satisfaction du client;

- En cours de réalisation, l’adaptation aux imprévus et la gestion des délais sont parfaitement maîtrisés

Et cerise sur le gâteau, en vraie passionnée, elle aime partager et expliquer son travail, ce qui nous permet de vous présenter ce dernier projet réalisé dans un petit studio parisien de 24m2, dans le 18e arrondissement, au 6e et dernier étage d’un immeuble datant du début du XXème siècle. La difficulté rencontrée dans ce projet était de planifier un agrandissement en intégrant les combles au-dessus, sans les avoir vus auparavant. Il n’existait aucun accès. Après la démolition du plafond, plusieurs postes du marché ont dû être revus et adaptés à ce moment avec l’entreprise. Afin de ne pas modifier le gros œuvre existant -une condition de la copropriété -  une demi-ferme a été doublée, pour éviter la surcharge de la charpente. La  mezzanine crée s’étend sur 13m² et deux niveaux, avec un espace de nuit et des rangements. La propriétaire souhaitait refaire à neuf son studio, avec un faible impact sur l’environnement.

avant apres 2

 

Pour remédier au problème de paroi froide, réalisation d’une isolation par l’intérieur du mur extérieur, en panneaux de liège de 8cm (R= 2,1m².K/W) collés (avec un mastic colle sans solvant et sans isocyanate de marque EMFI) et vissés directement sur la paroi existante. Cette solution a été choisie pour perdre le minimum de place. Pour la finition : enduit spécial liège de marque POZZO NUOVO, avec un treillis d’armature, en première couche (photo 1). Après séchage de la deuxième couche, application d’une préparation à la chaux aérienne pour badigeon, blanc, de marque BADISTUC.

Enduit sur liège

Coupure des angles des panneaux liège en biais au niveau des fenêtres pour ne pas gêner l’ouverture des ventaux, et pour augmenter l’apport de la lumière naturelle (photo 2).

 détail fenêtre

Pour améliorer les températures en été et en hiver, une isolation en laine de bois de 16cm sous la charpente a été réalisée (R=4,21m².K/W, voir détail dessins en coupe ) : 2 couches de STEICOFLEX (pose croisée), frein- vapeur (photo 3), panneaux de gypse de marque Fermacell avec une finition en deux passes d’enduit, de la peinture écologique d’impression aux huiles naturelles, blanc de marque DECO NATURE, et un badigeon BADISTUC, appliqué avec une brosse à badigeon (photo 4).

Studio details plafond

 

liège et frein vapeur

 

mezzanine

Agrandissement du volume en hauteur par la démolition du plancher haut d’une surface de 24 m² et par la création d’une mezzanine en bois de 13m² pour y créer une zone de couchage sur un niveau, et des rangements sur une deuxième partie. Aucune intervention sur la charpente existante : ajout d’une poutre (bastaing) pour éviter la surcharge de la structure existante. L’ossature des deux mezzanines en pin massif est fixée par des sabots sur le mur porteur coté couloir, et de l’autre côté suspendue par quatre crochets en fer plat (photo 6), réalisé sur mesure, avec aucune vis ou autre fixation « en dur ». En montant sur les niveaux, les vibrations ne sont pas perceptibles. Un démontage de la mezzanine pourra se faire sans difficultés (en cas de revente par exemple).

Ossature Mezzanine

mezza+pozzo nuovo

  Echelle sur mesure en pin massif, vernie.  Artisan Menuisier : Jérôme LOEW


Echelle sur mesure en pin massif, vernie.
Artisan Menuisier : Jérôme LOEW

Et voici le résultat final, sous différents angles

mezzanine terminéeavant après 3avant - apres 1